Histoire - Le château de Rudelle

Avec sa façade de briques, ses ouvertures à meneaux et sa mirande, il présente une architecture typique de la fin du 16e siècle, en Midi-Toulousain.

 

La famille de Rudelle, d'origine roturière, accéda au Capitoulat et donc à la noblesse, en 1607 en la personne de Guillaume de Rudelle. Par le mariage, le 16 octobre 1660, de la fille de Guillaume, Catherine, avec Guillaume de Prohenques, le château entra dans cette famille de marchands toulousains, elle aussi anoblie par Capitoulat.

 

400 ans d'histoire

Guillaume de Prohenques, avocat, conseiller au Parlement et Gouverneur de la ville de Muret dénombra ses possessions en 1669.
Sur le cadastre de Muret, on peut lire qu'il détient « au quartier du hour de louge un château appelé de Rudelle avec chapelle à dire messes, offices, granges, estables, four... ». Les Prohenques restèrent propriétaires du château pendant quatre générations. Le domaine fut acquis, au début de 19ième siècle par Jean-Marie Peyssies, notaire et maire de Muret de l817 à l820 et de 1821 à 1826. Par le mariage de sa fille avec Barthélemy Lay, le château entra pour cinq générations dans la famille Lay Sous l'influence de Vincent Lay maire de Muret , de 1870 à 1874 et
de 1878 à 1882, la propriété devint un vaste domaine agricole avec moulins à eau et à vent, lavoir, forge, et surtout briqueterie. Ce sont les  héritiers de Jean Lay dernier propriétaire du nom, mort en 1980, qui viennent de se séparer du château. Le Château de Rudelle, dont les tours furent arasées à la Révolution est une construction massive très élevée car il présente deux étages principaux au dessus d'un rez-de-chaussée et un comble à mirande. Le rez-dechaussée et le premier étage ont subis de nombreuses transformations au 19e siècle. En revanche, le second étage présente beaucoup d'intérêts. Il s'articule autour de quatre cheminées du 16e siècle, classées Monuments Historiques en 1979. D'autre part, les plafonds et les parties hautes des murs présentent, par endroits, des fresques d'origine du début du 17e siècle avec des frises à rinceaux jaunes et bleues et des fleurons très ouvragés.

 

Rénovation de standing

Vendu, le Château ainsi que ses dépendances sont actuellement en cours de rénovation dans le cadre d'un programme immobilier de haut standing composé de 10 appartements avec jardin.
Les rénovations sont faites dans les règles de l'art puisque sous le contrôle des Monuments de France. L'entrée et la cour du château seront reconstruites à l'identique avec un jardin à la française.
Les dépendances seront composées de 8 pavillons avec également des jardins privatifs, pavillons de 120 à 200 m2. Ainsi, avec l'église Saint Jacques et la Chapelle de Saint Amans, le Château de Rudelle demeurera l'un des fleurons du patrimoine muretain.

Informations supplémentaires